Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Soutien santé au naturel.

Naturopathe hygiéniste & réflexologue plantaire à La Turballe

Le sommeil et la dette en sommeil : ce n'est pas le moment de se coucher tard !

**En cette période de confinement voilà un bon moment pour appliquer quelques principes de santé naturel, qui nous rendrons plus fort (pour mieux accepter une potentielle infection virale, bactérienne, ou autre incident de la vie). D'ailleurs en fin de confinement, nous serons très probablement confronté au virus. Et il n'est jamais trop tard pour changer.

Un manque de sommeil est fréquent dans notre style de vie actuelle, ce serait dommage de ne pas se rattraper durant le confinement ! Car notre réponse immunitaire dépend grandement de la restauration de ses capacités durant le sommeil. Une dette en sommeil peut être un facteur important de fragilité face aux agressions pathogènes.
"Le sommeil est considéré comme un modulateur important de la réponse immunitaire. Ainsi, un manque de sommeil peut affaiblir l'immunité, augmentant la sensibilité de l'organisme à l'infection. Par exemple, des durées de sommeil plus courtes sont associées à une augmentation de la souffrance en cas de "rhume". La fonction du sommeil dans la modification des réponses immunitaires doit être déterminée pour comprendre comment la privation de sommeil augmente la sensibilité aux infections virales, bactériennes et parasitaires... Le sommeil est indispensable pour le maintien de l'homéostasie...".
Dans les fait il convient de s'endormir entre 22h et 22h30...
Voir une partie de l'étude consacrée aux virus...
ref: Ibarra-Coronado EG, Pantalegn-Martinez AM, Velazquéz-Moctezuma J, et al. The Bidirectional Relationship between Sleep and Immunity against Infections. J Immunol Res. 2015;2015:678164. doi:10.1155/2015/678164
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4568388

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article